27 mrt 2019

Génocide au Rwanda: il est temps pour la France d’énoncer un discours de vérité - Le Soir

Par Benjamin Abtan, président du Mouvement Antiraciste Européen et Coordinateur du Réseau Elie Wiesel de Parlementaires d’Europe; Egide Gatari, président du Groupe des Anciens Etudiants et Elèves Rescapés du Génocide (Rwanda); Bernard Kouchner, ancien ministre des Affaires étrangères (France); Beate, Serge et Arno Klarsfeld, dirigeants des Fils et Filles des Déportés Juifs de France et avocat, ainsi que de nombreux autres signataires*

Lecture zen

Monsieur le Président, Voilà 25 ans que le génocide contre les Tutsis a été perpétré au Rwanda. Pendant trois mois, plus d’un million de personnes furent exterminées par les extrémistes rassemblés au sein du mouvement Hutu Power, avec une participation populaire massive. Les conséquences de ce génocide se font sentir jusqu’à aujourd’hui. Ce passé, pour la France surtout, ne passe pas.

Depuis votre élection, vous avez envoyé des signaux laissant espérer une rupture avec le déni et l’omerta qui ont caractérisé la position de la France depuis le génocide. Après 25 ans, il est désormais temps d’effectuer des pas décisifs pour la vérité et la justice.

Lire aussi

En 2014: Le génocide au Rwanda, c’était il y a 20 ans

Monsieur le Président, le 7 avril prochain, votre place est à Kigali. Au sein des plus hauts représentants de la communauté internationale. Auprès des rescapés. La France avait annulé sa participation aux 20es commémorations du génocide, votre présence cette année réparera cette indignité.

Ce que les rescapés, la jeunesse et la société civile de France, du Rwanda et d’Europe attendent de vous, c’est tout d’abord un discours de vérité.

Poursuivre le travail de Nicolas Sarkozy

Alors que, dans ses tentatives de falsification de l’Histoire, le négationnisme n’a pas abdiqué, vous devrez commencer par rappeler l’évidence : en 1994 a eu lieu un génocide au Rwanda, celui contre les Tutsis.

Vous devrez expliciter les mots prononcés à Kigali en 2010 par votre prédécesseur à la tête de la République française, le président Nicolas Sarkozy, qui reconnaissait que « des erreurs d’appréciation et des erreurs politiques ont été commises ici et ont eu des conséquences absolument dramatiques ». Vingt-cinq ans après le génocide, le temps d’une génération, ce second pas s’impose : à vous qui voulez ouvrir un avenir délesté du poids des méfaits du passé, il revient de dire ces « erreurs » qui furent « commises ». C’est par l’énonciation de vérités difficiles, exigeantes mais incontournables que se trace un chemin d’humanité.

Car le fait est établi : une politique de collaboration a été menée avant, pendant et après le génocide par une poignée de responsables placés au plus haut niveau de l’appareil d’Etat à la fin du second septennat de François Mitterrand. Cette politique était secrète. La France, sa population comme ses institutions, le Parlement notamment, en ont été sciemment tenus dans l’ignorance. La République ne peut être comptable de ces « erreurs », cela doit être acté.

Trop d’impunité

Vous devrez placer la justice au cœur de cet avenir. Seuls trois procès de génocidaires ont eu lieu depuis 1994. L’impunité de fait dont bénéficient les génocidaires et leurs complices est inacceptable. Pour permettre à la Justice de faire son œuvre tout en élargissant le champ de la connaissance, il faut ouvrir la totalité des archives en les rendant accessibles, ce qu’avait promis en 2015 votre prédécesseur, le président François Hollande, mais qui est resté lettre morte.

Lire aussi

Rwanda (2014): le crime du silence et le devoir d’informer

Enfin, vos paroles devront ouvrir une nouvelle ère de relations pleines et entières entre les sociétés française et rwandaise. La jeunesse en sera cœur battant. Il serait injuste de lui faire porter un héritage funeste. Faire en sorte que des jeunes des deux pays se rencontrent, partagent leurs histoires, leurs expériences, leurs espoirs et leurs rêves, sera la plus belle manière de leur permettre de dessiner les contours d’un avenir partagé et apaisé, pour les générations actuelles comme pour les futures.

Monsieur le Président, la France a rendez-vous avec l’Histoire. Tenir un discours de vérité, faire œuvre de justice et aider les jeunes à se rencontrer est la voie à suivre pour faire passer ce passé qui ne passe pas, rendre hommage aux victimes, apaiser les souffrances des rescapés et permettre aux sociétés française et rwandaise de se projeter pleinement ensemble vers l’avenir.

* Signataires :

Benjamin Abtan, Président du Mouvement Antiraciste Européen – EGAM et Coordinateur du Réseau Elie Wiesel de Parlementaires d’Europe; Egide Gatari, Président du Groupe des Anciens Etudiants et Elèves Rescapés du Génocide – GAERG (Rwanda); Bernard Kouchner, Ancien Ministre des Affaires Étrangères (France); Beate, Serge et Arno Klarsfeld, Dirigeants des Fils et Filles des Déportés Juifs de France et avocat (France et Allemagne); Emmanuel Muneza, Coordinateur National du Groupe des Etudiants et Elèves Rescapés du Génocide – AERG (Rwanda); Patrick de Saint-Exupéry, Journaliste (France); Leymah Gbowee, Prix Nobel de la Paix (Liberia); Jean Pierre Dusingizemungu et Egide Nkuranga, Président et Vice-Président de Ibuka (Rwanda); Richard Prasquier, Administrateur de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et ancien Président du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France; Ara Toranian et Frank Papazian, Co-présidents du Conseil de Coordination des Associations Arméniennes de France – CCAF; Rithy Panh, Rescapé, Écrivain et Cinéaste (Cambodge, France); Advija Ibrahimovic, Porte-parole des Femmes de Srebrenica (Bosnie-Herzégovine); Daniel Cohn-Bendit, Ancien Député Européen (France, Allemagne); Mario Vargas Llosa, Prix Nobel de Littérature (Pérou); Rich Roberts, Prix Nobel de médecine (GB); Darrieussecq, Écrivaine (France); Marie Efraim Zuroff, Directeur du Centre Simon Wiesenthal (Israël); Charles Adeogun-Phillips, Ancien Procureur des Nations Unies pour les crimes de génocide (GB); David Cormand, Secrétaire National d’Europe Écologie Les Verts – EELV (France); Benoît Hamon, Fondateur de Génération.s. (France); Jean-Christophe Lagarde, Président de l’Union des Démocrates et Indépendants – UDI (France); Fabien Roussel, Secrétaire Général du Parti communiste français – PCF (France); Alain Yser Intwaza, Rescapé du Génocide contre les Tutsis (Rwanda); Henry Theriault, Président de l’Association Internationale des Chercheurs sur le Génocide (Etats-Unis); Guillaume Ancel, Ancien Lieutenant-Colonel et Vétéran de l’Opération Turquoise (France); Christian Guémy – C215, Artiste (France); Danis Tanovic, Cinéaste (Bosnie-Herzégovine); Dominique Sopo, Président de SOS Racisme (France); Alain Ngirinshuti, Ancien Secrétaire Général d’Ibuka Europe (France); Angela Scalzo, Vice-Présidente de l’EGAM et Secrétaire Général de SOS Razzismo (Italie); Mario Stasi et Alain David, Président et Membre du Bureau Exécutif de la Ligue Internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme – Licra (France); Mario Mazic, Secrétaire Général de l’EGAM et Directeur des Programmes à l’Initiative de la Jeunesse pour les Droits Humains (Croatie); Sacha Ghozlan, Président de l’Union des étudiants juifs de France (France); Beatrice Uwera, Rescapée du Génocide contre les Tutsis (Rwanda); Renée Le Mignot et François Levent, Co-présidents du Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitiés entre les Peuples – MRAP (France); Louis – Georges Tin, Président d’honneur du Conseil Représentatif des Associations Noires de France- CRAN (France); Zineb El Rhazoui, Journaliste (France, Maroc); Olivier Py, Directeur du Festival d’Avignon (France); Ismaël Wa Muhikira, Rescapé du Génocide contre les Tutsis (Rwanda); Dafroza et Alain Gauthier, Co-fondatrice et Président du Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda – CPCR (France); Can Dündar, Journaliste et Ancien Rédacteur-en-chef Adjoint de Cumhuriyet (Turquie); Audrey Pulvar, Fondatrice d’« African Pattern » (France); Harout Palanjian, Membre du Conseil d’Administration de l’Union Générale de Bienfaisance Arménienne – AGBU (Pays-Bas); Anne-Marie Revcolevschi, Ancienne Directrice Générale de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et Fondatrice du Projet Aladin (France); Pascal Bruckner, Romancier et Essayiste (France); Marek Halter, Écrivain (France); Eric Didier Rutayisire, Ancien Président d’Ibuka Belgique (Belgique); Orlane François, Présidente de la Fédération des Associations Générales Étudiantes – FAGE (France); Mélanie Luce, Présidente de l’Union Nationale des Etudiants de France – UNEF (France); Louis Boyard, President de l’Union Nationale Lycéenne – UNL (France); Samuel Szenker, Président de Fédération indépendante et Démocratique Lycéenne – FIDL (France); Nina Cormier et Théo Garcia-Badin, Secrétaires fédérales de Les Jeunes écologistes (France); Léon Deffontaines et Camille Lainé, Dirigeants du Mouvement Jeunes Communistes de France – MJCF (France); Thibaud Eychenne, Coordinateur national des Jeunes Génération-s (France); Eliott Pavia Ernest, Matthieu Jouvet, Pauline Blanc, Mahaut Bertu, Porte-paroles du Mouvement des Jeunes Socialistes (France); Thomas Fabre, Président de l’Union des Démocrates et Indépendants Jeunes – UDI Jeunes (France); Linda Melvern, Journaliste d’Investigation Britannique (GB); Gaël Faye, Chanteur et Écrivain (France, Rwanda, Burundi); Jean de Dieu Mirindi, Réscapé du Génocide contre les Tutsis (Rwanda); Thierry Sebaganwa, Rescapé du génocide contre les Tutsis au Rwanda (Rwanda); Fadela Amara, Fondatrice de Ni Putes Ni Soumises – NPNS et Ancienne Secrétaire d’Etat (France); Julien Dray, Conseiller Régional d’Ile-de-France (France); Noël Mamère, Ancien Maire et Député Écologiste (France); Roberto Romero, Conseiller Régional d’Ile de France (France); Michel Boujenah, Humorist et Comedian (France); Sihem Habchi, Présidente du Prix Simone de Beauvoir et Directrice de Centre d’Hébergement d’Urgence (France); Hervé Féron, Maire de Tomblaine et Député Honoraire (France); Panayote Dimitras, Membre du Bureau Exécutif de la Federation Humaniste Européenne et Porte-parole de l’Observatoire Grec des accords d’Helsinki (Grèce); Aimable Bayingana, Président de l’Union Francophone de Cyclisme – UFC (France); Raphaël Haddad, Fondateur de l’Agence Mots-Clés (France); Daniel Le Scornet, Ancien Président de Fédération Mutualiste Nationale et Ancien Membre du Comité Économique et Social Européen (France); Ivo Goldstein, Professeur de l’Université de Zagreb, Ancien Ambassadeur de Croatie en France, et Membre de l’Académie des Sciences et des Arts de Bosnie et Herzegovine (Croatie); Christine Priotto, Maire de Dieulefit (France); Patrice Leclerc, Maire de Gennevilliers (France); Elise Le Gall, Avocat au Barreau de Paris, Présidente de l’Association Française pour la Promotion de la Compétence Universelle – AFPCU (France); Benjamin Stora, Historien (France); Christian Savary, Président des Sentiers de la Mémoire et Professeur d’Histoire (France); Alain Tsion Grabarz, Président du Mouvement de la Jeunesse Juive Hachomer Hatzaïr et Membre du Bureau Exécutif du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France – CRIF (France); Jimmy Losfeld, Ancien Président de la Fédération des Associations Générales Étudiantes – FAGE (France); Thomas Anargyros, Producteur et Président de Storia Television (France); Ofer Bronchtein, Président du Forum International pour la Paix (France, Israël, Palestine); Aymeric Givord, Membre du Bureau d’Ibuka (France); Sasha Zanko, Délégué National du Forum Européen des Gens du Voyage et des Roms (France); Dominique Tricaud, Avocat à la Cour et Trésorier de la Conférence Internationale des Barreaux – CIB (France); Dominique Attias, Ancienne vice Bâtonnière du Barreau de Paris (France); Fred Eboko, Docteur en Science Politique et Directeur de Recherche à l’Institute de Recherche pour le Développement – IRD (France); Anthony Palermo, Président de l’ONG Sawa For Education (France, Rwanda); Danielle Merian, Présidente de SOS Africaines en Danger (France); François Masabo, Professeur à l’Université Nationale du Rwanda et Directeur du Centre de Gestion des Conflits (Rwanda); Mahamadou Lamine Sagna, Professor chez American University of Nigeria (France, Nigerie); Jacky Mamou, Président du Collectif Urgence Darfour (France); François Margolin, Réalisateur (France); Géraud de La Pradelle, Professeur émérite de Droit à l’Université de Paris Nanterre (France); Gilles Hertzog, Journaliste et Écrivain (France); Guillaume Perrier, Journaliste (France); Isabelle Wekstein, Avocate (France); Marc Knobel, Historien au Conseil Représentatif des Institutions Juives de France – CRIF (France); Urša Raukar, Comedienne (Croatie); Mendel Goldstein, Ina Van Looy et Michel Judkiewicz, Président et Directeurs du Centre Communautaire Laïc Juif David Susskind – CCLJ (Belgique); Maria Al Abdeh, Directrice en Women Now For Development (France, Syrie); Marcel Courthiade, Commissaire de l’Union Internationale Romani aux Droits Linguistiques et Langauges (France); Muamer Talovic, Président de l’Association Culturelle Bosniaque (France); Pasteur René Léonian, Président de l’Union des Églises Évangéliques Arméniennes d’Eurasie (France); Lucien Kemkeng, Président de Cercle de la Diversité (France); Nicolas Tavitian, élu Municipal (Belgique); Richard Gisagara, Avocat aux Barreaux de Pontoise et de Kigali (France, Rwanda); Cengiz Aktar, Professeur à l’Université d’Athènes (Turquie); William Bourdon, Avocat (France); Michel Kichka, Professeur à l’Académie des Beaux-Arts « Betsalel » et Membre de Cartooning for Peace (Israël); Ilana Soskin, avocat au Barreau de Paris (France); Jul, Dessinateur (France); Yannick Piquet, Président de Fédération Bruxelloise des Jeunes Socialistes (Belgique); Spartacus Ursu, Acteur (France); Elie Chouraqui, Cinéaste, Écrivain et Journaliste (France); Venuste Mbabazi, Membre du Youth for Peace and Development (Rwanda); Sonia Avakian – Bedrossian et Haik Garabedian, Présidente d’honneur et Membre du Conseil d’Administration de l’Union Générale Arménienne de Bienfaisance – AGBU Sofia (Bulgarie); Déo Mazina, Président Honoraire de l’Association Ibuka Mémoire et Justice et Actuel Coordinateur du Réseau Scientifique International de Recherche et d’Information sur le Génocide – RESIRG (Belgique); Léo Cogos, Militant (France); Gilles Clavreul, Cofondateur du Printemps Républicain (France); Maria de França, Rédactrice en chef de la Règle du Jeu (France); Maximilien Lerat, Président du Mouvement des Jeunes Socialistes de Belgique – MJS (Belgique); Roya Boroumand, Directrice Exécutif du Centre Abdorrahman Boroumand pour les Droits Humains (Iran); Claude Klein, Professeur à l’Université Hébraïque de Jérusalem (Israël); Nuno Wahnon Martins, Directeur des Affaires Européennes pour le Congrès Juif Européen – EJC (Belgique); Boubacar Boris Diop, écrivain (Sénégal); Hugo Billard, Professeur de Géopolitique en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles CPGE (France); Samia Essabaa, Présidente de Langage de femmes (France); Vincent Worms, Président de Tsadik Fund (Etats-Unis); Pascal Blanchard, Historien (France); Raphaël Chenuil-Hazan, Directeur de Ensemble Contre la Peine de Mort – ECPM (France); Dismas Kitenge, Président du Groupe Lotus (RDC); Délia et Alexandre Romanès, Directeurs du Cirque Tzigane Romanes et de Tchiriclif Centre des Arts et des Cultures Tzigane et Gitane (France); Jovan Divjak, Ancien Général, Directeur-adjoint des Forces de Défense de Bosnie-Herzégovine, Défenseur de Sarajevo assiégé, Directeur Exécutif de « l’Education Construit la Bosnie-Herzégovine » – OGBH (Bosnie - Herzégovine); Ladan Boroumand, Co-fondatrice de la Fondation Boroumand pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Iran (Iran); Sarah Frioux-Salgas, Archiviste et Historienne (France); Georges-Marc Benamou, Producteur (France); Nathalie Leroy, Avocate (France); Sonia Le Gouriellec, Maître de Conférences en Science Politique (France); Peter Meiwald, Ancien Membre du Bundestag du Département Afrique de Misereor (Allemagne); Peter Weisenbacher, Directeur Exécutif à l’Institut Ludskych Prav – Human Rights Institute (Slovakia); Mandache Marian, Directeur Exécutif de Romani Criss (Romania); Fadila Mehal, Conseillère de Paris (France); John Tan, Vice-président du Parti Démocratique de Singapour (Singapour); Alain Eugene Daumas, Président d’Union Française du Association Tsiganes de France (France); Ahmed Farag, Fondateur de Andalus Institut d’études sur la Tolérance et la Lutte contre la Violence (Égypte); Yonous Muhammadi, Président du Forum Grec des Réfugiés (Greèce); James Chin, Directeur de l’Institut Asien à l’Université de Tasmania (Australia); Styopa Safaryan et Armen Vardanyan, Directeur et Expert du Institut Arménien pour les Affaires Internationales et de Sécurité – AIISA (Arménie); Jette Møller, Président de SOS Racisme Danmark (Denmark); Daria Mustafina, Fondatrice de l’Institut des Partenariats et Developement Durable (Ukraine); Marek Gumkowski et Magdalena Czyż, Président et Vice-présidente de l’Open Republic Association contre l’Antisémitisme et la Xénophobie (Pologne); Flemming Rose, Journaliste, Auteur et Chercheur Principal au Cato Institute (Denmark); Baskin Oran, Professeur émérite des Relations Internationales à l’École de Science Politique, Université d’Ankara (Turquie); Witold Klaus et Ewa Grzegrzółka, Président et Membre du Conseil de l’Association pour l’Intervention Légale – SIP (Pologne); Deyan Kolev, Président du Amalipe Centre pour la Tolérance et le Dialogue Interethnique (Bulgarie); Reyan Tuvi, Réalisatrice (Turquie); Luís Sottomaior Braga, Professeur d’Histoire (Portugal); Elzbieta Petrajtis et Paula Sawicka, Membre du Bureau et Présidente de la Coordination de Programme de l’Association Open Republic (Pologne); Ara Sarafian, Fondateur et Directeur de l’institut Gomidas (GB); Pari Ibrahim, Fondatrice et Directrice exécutif de la Fondation Free Yezidi (Pays-Bas); Luciana Minassian, Avocat, Université de Buenos Aires – École de droit (Argentine); Krassimir Kanev, Président du Bulgarian Helsinki Comité (Bulgaria); Ali Bayramoglu, Écrivain et Chroniqueur politique (Turquie); Rafal Pankowski, Co-fondateur de l’association Never Again (Pologne); Samir Mehanovic, Cinéaste (GB); Boris Raonić, Président de l’Alliance Civique (Monténégro); Aleš Kranjc Kušlan, Directeur de l’Institut Ekvilib (Slovénie); Anetta Kahane, Présidente d’Amadeu Antonio Stiftung (Allemagne); Anhelita Kamenska, Directrice du Centre Letton pour les Droits Humains (Lettonie); Moavia Ahmet, Président du Forum Grec des Migrants (Grèce); Jenő Setét, Président de l’Association We Belong to Here (Hongrie); Velma Saric, Présidente du Centre de Recherche Post-conflit (Bosnie-Herzégovine); Ali Dolamari, Représentant du Gouvernement Régional du Kurdistan en France (Kurdistan Irakien); Rospin Noel Baito et Yousif Salih, Directeur Local et Chef de Projet à la Fondation Jiyan pour les Droits Humains (Kurdistan Irakien); Yves Ternon, Historien (France); Hristo Kyuchukov, Professeur de Linguistique Générale et d’éducation Interculturelle, Vice-président de la Gypsy Lore Society et Vice-président du Réseau Universitaire Eurasien de Romani (Bulgarie); Marco Duranti, Maître de Conférences en Histoire Moderne Européenne et Internationale à l’Université de Sydney (Australie); Felicia Waldman, Professeure au Goldstein Goren Centre pour Études hébraïques de l’Université de Bucarest et Cheffe Adjointe de la Délégation nationale chez l’Alliance Internationale pour la Mémoire de la Shoah – IHRA (Romanie); Ruben H. Mehrabyan, Professeur à l’Institut Arménien pour les Affaires Internationales et de Sécurité (Arménie); Martin Holler, Historien (Allemagne); Vojtěch Blodig, Directeur Adjoint de Terezín Mémorial Prague (République Tchèque); Maxim Efimov, écrivain, Journaliste (Estonia); Avtandil Mikaberidze, Président du Centre Culturel Géorgien Caucasus (Grèce); Nicolae Radita, Président du Centre National des Romas de Moldavie (Moldavie); Đuro Blanuša, Secrétaire Général du Bureau Régional de Coopération de la Jeunesse (Albanie); Gülüstan Kiliç Koçyi̇ği̇t, Fondatrice et Présidente de l’Association Rojava Solidarity Aid (Turquie); William Farrugia, Secrétaire général du University Students’ Council – KSU (Malte); Lena Köhler, Présidente ètudiante de l’Université de Vienne (Autriche); Kyle Matthews, Directeur Exécutif de l’Institut Montréalais d’études sur le Génocide et les Droits de la Personne (Canada); Bojan Stankovic, Directeur de l’Initiative de la Jeunesse pour les Droits Humains – YIHR (Serbie); Ivan Ivanov, Bureau Européen d’Information sur les Roms – Directeur exécutif d’ERIO (Belgique); Olivier Guérin, Directeur du Mouvement étudiant contre les Génocides et la Violence de Masse – STAND (France); Joëlle Bordet, Chercheuse et Psycho-sociologue (France); Eren Keskin, Coprésident de la Human Rights Association Istanbul (Turquie); Rafaëlle Maison, Professeur de Droit International à l’Université Paris Sud (France); Simon Clarke, Professeur Associé à l’Université Américaine d’Arménie (Arménie); Malik Boumediene, Maître de conférences en Droit Public et Membre du Centre d’Etudes et de Recherche sur la diplomatie, l’Administration Publique et le Politique – CERDAP2 (France); Marina Agaltsova, Avocate des Droits Humains à Mémorial (Russie); Geneviève Brisac, écrivaine (France); Pap Ndiaye, Professeur à Sciences Po (France); Evren Çevik, Membre de la Commission des Affaires étrangères du Parti Démocratique des Peuples (Turquie); Bruno Gonçalves Gomes, Porte-parole de l’Association des Droits Humains (Portugal); Eren Keskin et Ayse Gunaysu, Co-Président et Membre du Comité contre le Racisme et la Discrimination de l’Association des Droits Humains en Turquie (Turquie); Darius Gishoma, Maître de Conférences à l’Univesité du Rwanda, Department de Médecine et Sciences de la Santé (Rwanda); Armando de la Parra, Directeur de la Fondation de Soutien au Parlement et à la Participation Citoyenne – FUNDAPPAC (Bolivie); Michel Mallard, Directeur artistique (France); Gasana Ndoba, Professeur de Littérature Africaine Comparée et Ancien Président de la Commission Nationale des Droits Humains au Rwanda (Rwanda); Dalykali Gomez Baos, Coordonnateur Général du Procès Organisateur du Peuple Rrom de Colombie – PRORROM (Colombie); Sayat Tekir, Militant et Porte-parole du Mouvement Nor Zartonk (Turquie); Sovachana Pou, Directeur Adjoint en charge des Recherches et des Publications de l’Institute Cambodgien pour la Coopération et la Paix (Cambodge); Issouf Aguidid, Administrateur de l’école Thot (Mali, France); Nicolas Moll, historien (France, Allemagne); Stéphan Mirdikian, Avocat Honoraire (Belgique); Oleksandra Matviychuk, Présidente du Centre pour les Libertés Civiles (Ukraine); Rada Sesic, Professionnel du Cinéma (Pays-Bas); Sabina Achterbergh, Présidente de l’Association Néerlandaise des Sinti, des Roms Woonwagenbewoners – VSRWN (Pays-Bas); Amy Sebes, Fondatrice et Directrice Américaine de l’Association des Filles et des Femmes Albanaises – AAGW (Albanie); Bea Schwager, Directrice de Sans-Papiers – SPAZ (Suisse); Oriol López-Badell, Coordinateur de l’Observatoire Européen sur les Mémoires (Espagne); Małgorzata Wosińska, Directeur Représentant pour la Coopération Internationale à l’Institut Historique Juif (Pologne); Jessica Gérondal Mwiza, Militante (France, Rwanda); Oriol Valery Hrytsuk, Coordonnateur des Démocrates Indépendants contre les Régimes Autoritaires – IAIDAR (Pologne); Lucie Rybová, Directeur du Commité de Helsinki Tchèque (République Tchèque); Andrzej Łuczak, Présidentde la Communité Roma en Pologne (Pologne); Goranka Lalić Novak, Présidente du Centre Croate du Droit (Croatie); Hristo Ivanovski, Défenseur des Droits Humains et Poète (Macédonie); Sébastien Goeury, Président de l’Association d’Action Sociale et Sportive du Bassin Houiller – ASBH (France); Haykak Arshamyan, Directeur Exécutif du Fond Hayastan All-Armenian (Arménie); Xavier Lambert, Co-directeur du Secteur International du Syndicat national de l’enseignement supérieur Fédération syndicale unitaire – SNESUP-FSU (France); Philippe Blondin, Président du Musée Juif de Belgique (Belgique); Alexander Wieser, Secrétaire Exécutif du Service Autrichien à l’étranger (Autriche); M. Wodjo Fini Traore, Vice -Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Cote d’Ivoire – CNDHCI (Cote d’Ivoire); Andrea Winklbauer et Marcus Patka, Conservatrice et Conservateur au Musée Juif de Vienne (Autriche); Stevan Nikolic, Président du Conseil d’administration du Centre d’Education des Roms (Serbie); Osman Balić, Directeur du Centre YUROM (Serbie); Normunds Rudevics, Président de l’Union Romani Internationale (République Tchèque); Omar Anguita, Secrétaire Général de la Jeunesse Socialiste Espagnole – JSE (Espagne); Kumar Vishwanathan, Fondateur de Vie Ensemble (République Tchèque); Marius Deaconu, Chef du Département des Politiques Publiques du Conseil de la Jeunesse de Roumanie (Roumanie); Enrico Gulluni, Président de l’Union des Universitaires -UDU (Italie); Ronja Hesse, Marcus Lamprecht, Isabel Schön and Kevin Kunze, Présidence de l’Union Nationale des étudiants d’Allemagne (Allemagne); James Smith, PDG du Aegis Trust et Co-fondateur et Président du Centre et Musée National de la Shoah (GB); Jožek Horvat Muc, Président de l’Union Européenne de Roms (Slovénie); Aline Le Bail-Kremer, Journaliste (France); Rahmatullah Hamraz, Militant Pacifiste (Afghanistan); Bonaventure Dzekem, Fondateur et Directeur Général de Keafon Health (Cameroun); Edemawan Dorothy Ossai, Défenseur des droits des Jeunes (Nigéria); Kimberly Marie Brown, Défenseur des Droits Humains et Egalité des Sexes (Etats-Unis); Sebastian Andres Nicol Hernandez, Chercheur Universitaire (Nicaragua); Balint Josa, Coordinateur de Programme à United for Intercultural Action (Pays-Bas). 79 parlementaires de 20 pays: Lars Adaktusson, Député et Député Européen (Suède); Christophe Arend, Député (France); David Assouline, Sénateur (France); Margrete Auken, Députée Européenne (Danemark); Petra Bayr, Députée (Autriche); Brando Benifei, Député Européen (Italie); Philippe Berta, Député (France); Annick Billon, Sénatrice (France); Richard Boyd Barrett, Député (Irlande); Michel Brandt, Député (Allemagne); Tommy Broughan, Député (Irlande); Marie-George Buffet, Députée (France); Carles Campuzano Canadés, Député (Espagne); Luc Carvounas, Député (France); André Chassaigne, Député (France); Alessandro Cattaneo, Député (Italie); Olivier Damaisin, Deputé (France); Petra De Sutter, Sénatrice (Belgique); Nassimah Dindar, Sénatrice (France); Frédérique Dumas, Députée (France); Bedia Özgökçe Ertan, Députée (Turquie); Tanja Fajon, Députée Européenne (Slovénie); Elisabeth Feichtinger, Députée (Autriche); Rémi Féraud, Sénateur (France); Laurent Garcia, Député (France); Ana Gomes, Députée Européenne (Portugal); Theresa Griffin, Députée Européenne (GB); Wanda Guimarães, Députée (Portugal); Meyer Habib, Député (France); Brahim Hammouche, Député (France); Heike Hänsel, Députée (Allemagne); Heidi Hautala, Députée Européenne (Finlande); Necdet İpekyüz, Député (Turquie); Victoire Jasmin, Sénatrice (France); Gino Kenny, Député (Irlande); Stéphanie Kerbarh, Députée (France); Claude Kern, Sénateur (France); Aina Kuric, Députée (France); Patrick Le Hyaric, Député Européen (France); Joël Labbé, Sénateur (France); Jean-Christophe Lagarde, Député (France); Francois-Michel Lambert, Député (France); Olivier Léonhardt, Sénateur (France); Tomas Martinek, Député (République Tchèque); Lisa Mazzone, Députée (Suisse); Finian McGrath, Député (Irlande); Alain Milon, Sénateur (France); Šemsudin Mehmedović, Député (Bosnie); Jean-Michel Mis, Député (France); Andrew Mitchell, Député (GB); Nada Mladina, Députée (Bosnie- Herzégovine); Fabian Molina, Député (Suisse); Cristóvão Norte, Député (Portugal); Bertrand Pancher, Député (France); Maud Petit, Députée (France); Christine Prunaud, Sénatrice (France); Cathy Racon-Bouzon, Députée (France); Michèle Rivasi, Députée Européenne (France); Fabien Roussel, Député (France); Ulla Sandbæk, Députée (Danemark); Stefan Schennach, Sénateur (Autriche); Joanna Scheuring-Wielgus, Députée (Pologne); Helmut Scholz, Député Européen (Allemagne); Gabriel Serville, Député (France); Jim Shannon, Député (GB); Brid Smith, Député (Irlande); Alex Sobel, Député (GB); Bart Staes, Député Européen (Belgique); Eric Straumann, Député (France); Paula Teixeira da Cruz, Députée (Portugal); Marianne Thieme, Députée (Pays-Bas); Jean-Louis Touraine, Député (France); Ernest Urtasun, Député Européen (Espagne); Julie Ward, Députée Européenne (GB); Catherine West, Députée (GB); Sammy Wilson, Député (GB); Jordi Xuclà I Costa, Député (Espagne); Gabriele Zimmer, Députée Européenne (Allemagne); Emanuelis Zingeris, Député (Lituanie).

https://www.lesoir.be/214606/article/2019-03-27/genocide-au-rwanda-il-est-temps-pour-la-france-denoncer-un-discours-de-verite

Reacties

Vennligst sjekk din e-post og klikk på lenken for å bekrefte din nye e-postadresse.